Lessive

Formulation exclusivement  issue de ressources renouvelables, douce pour les fibres, saine pour l’utilisateur et pour l’environnement.

ÉTAT DE L’ART

Une prise de conscience internationale est établie afin de limiter les risques générés par la mise sur le marché de produits chimiques (Adoption du Système Global Harmonisé par l’ONU). De plus, les récents Règlements Européens (REACH : 1907/2006, Biocides : 528/2012) ont pour objectif de limiter la commercialisation de substances chimiques dangereuses et d’en réguler strictement l’utilisation.

L’utilisation quotidienne des lessives pour le linge engendre d’énormes rejets d’eaux usagées, sachant que 7,3 milliards de lessives sont effectuées par an en France, soit 231 lessives chaque seconde. Ces rejets peuvent être dangereux pour les organismes aquatiques à court ou long terme, de surcroit en raison du volume de rejets effectué. Les agents de lavage, parfums, et autres additifs chimico-synthétiques contenus dans les lessives classiques ne sont pas totalement biodégradés dans l’environnement et s’y accumulent. La règlementation (Règlement Détergent n°648/2004) impose un taux de biodégradation à minima (de 60% en 28 jours) applicable seulement à une partie des ingrédients qui composent la formule (les agents lavants) et non à l’ensemble des composants du mélange. Certaines substances, ne  présentant qu’une biodégradabilité primaire, sont d’autant plus dangereuses pour l’environnement que leurs résidus de dégradation peuvent se révéler encore plus toxiques que la molécule initiale. Non biodégradés, ces rejets engendreront des effets néfastes pour les organismes aquatiques, à plus ou moins long terme, empêchant certaines espèces de se développer et bousculant tout l’écosystème.

Outre le sujet de l’environnement, il ne faut pas oublier que le linge lavé puis séché comporte toujours des résidus de lessive, qui entrent en contact directement avec la peau. On note à ce propos la présence quasi-systématique de conservateurs de synthèse (par exemple la MIT), reconnus comme allergisants, dans les lessives classiques, même pour celle adaptées aux peaux sensibles. Le Comité Scientifique pour la sécurité des consommateurs déclarait en 2014 : « la hausse spectaculaire des cas d’allergies à la MIT est un phénomène sans précédent ». Les parfums contenus dans les lessives sont dans la majorité des cas des parfums de synthèse accompagnés de fixateurs permettant au linge de rester parfumé une fois sec. Cependant, ces molécules piégées dans le linge sont aussi responsables, comme les azurants optiques, de phénomènes d’irritation cutanée.

SALVECO : LA CHIMIE INSPIREE DE L’AVENIR

La lessive pour le linge SALVECO®  est formulée exclusivement à base d’ingrédients 100% issus  de ressources renouvelables  et présente une  biodégradabilité  ultime sur 100% de la formule. Elle ne présente aucune toxicité pour les organismes aquatiques. Sans parfum ni conservateur de synthèse, son utilisation est saine pour l’environnement mais surtout pour l’utilisateur :

« Mon enfant de 3 ans avait un problème d’eczéma de contact, et ça depuis tout petit, au niveau de tout le corps et j’utilisais de la lessive de marque connue pour laver son linge. J’ai testé de nombreuses crèmes et autres traitements cutanés mais pas d’amélioration en vue. J’ai ensuite pensé à la possible irritation des résidus laissés par la lessive sur ses vêtements et j’ai donc lavé son linge avec la lessive SALVECO et au fur et à mesure son eczéma s’est atténué pour disparaitre complètement aujourd’hui. »

Avis consommatrice 2014

Son efficacité est équivalente aux produits leaders du marché : 74% des testeurs trouvent la lessive SALVECO équivalente à leur lessive habituelle*, avec une impression de douceur du linge, et de naturalité du parfum très agréable.

*Test effectué sur 28 personnes en 2015

COMPARATIF PRODUIT – EFFICACITÉ ET RISQUES CHIMIQUES

  LESSIVE
SALVECO® CHIMIE VEGETALE
LESSIVE
CHIMIE CONVENTIONNELLE
LESSIVE
CHIMIE CONVENTIONNELLE
« Peaux sensibles »
PARFUMS 100% d’origine naturelle Synthétique Synthétique
SUBSTANCES CMR Absentes Absentes Présentes
AZURANTS OPTIQUES
(SYNTHETIQUES)
Absents Présents Absents
BIODEGRADABILITE Ultime sur 100% de la formule Partielle Partielle
CLASSIFICATION DU PRODUIT
SYMBOLES DE DANGER
MENTIONS DE DANGER
Non classé

IRRITANT

Non classé
ECO-TOXICITE AIGUE DU
PRODUIT
(Test sur Daphnies 48H)
436,66 mg/L
NON TOXIQUE
16,28 mg/L
(27 FOIS PLUS TOXIQUE)
12,16 mg/L
(36 FOIS PLUS TOXIQUE)
ECO-TOXICITE
CHRONIQUE DU
PRODUIT
(Test sur Algues 72H)
NON TOXIQUE
>1000 mg/L
86,82 mg/L
(AU MOINS 12 FOIS PLUS TOXIQUE)
40,55 mg/L
(AU MOINS 25FOIS PLUS TOXIQUE)
REVENDICATIONS
  • 100% Substance active d’origine végétale
  • 100% Ingrédients issus de Ressources Renouvelables
  • Biodégradabilité ultime sur 100% de la formule
  • Sans dérivés pétroliers, sans additif chimique
  • Respect total de l’utilisateur
  • Vertus réelles et prouvées par les laboratoires indépendants de l’UE
Efficacité
  • Hypoallergénique
  • Spécial taches nouveaux nés
  • Respect de la peau
  • Agents lavants d’origine Naturelle

* selon la réglementation CLP N° 1272/2008